Et que la fête continue !

Régionale 2 :

Match remporté 3 /0 contre Roubia.  

Ce fût un match plus compliqué mentalement que physiquement. Nous avons subi le rythme de l’équipe adverse sans réussir à imposer le notre.

Le peu de joueuses (6), le manque d’entraînement et de travail collectif se sont fait ressentir lors de ce match.

Maloë

 

Nationale 3 : LAMVAC 3-2 Croix d’Argent

Pour ce match programmé un samedi soir à 21h à la Safer, la donne était simple : une victoire de la Croix d’Argent leur permettait de sortir de la zone de relégation, côté Lattois victoire impérative pour rester hors de danger. Malgré de bonnes intentions affichées avant la rencontre, Lattes débutait ce premier set en « père noël » accumulant les erreurs au service, à l’attaque en s’accrochant au filet… ce n’est pas moins de 12 points que les lattoises offriront aux croisées qui s’adjugeaient ce premier set sans véritablement forcer leur talent (25-22).

Début de second set d’un tout autre tonneau, Lattes retrouve un jeu plus vertueux. Incisives au service, en tête au premier TM technique 8-5, Lattes caracole en tête s’appuyant sur un gros niveau d’efficacité à l’attaque et toujours au service. Le score enfle 13-7, 16-9, 21-10 et enfin 25-12. Du bien bel ouvrage, comme on peut en voir par intermittence depuis quelques matchs avec nos jeunes joueuses.

Le troisième set, offre de superbes rallyes entre deux équipes qui ne veulent rien lâcher. Le score s’équilibre 8-7 pour Lattes 10-8 toujours pour Lattes mais la Croix repasse devant 15-16. Belle série service contre-attaque Lattes réussit enfin à faire le trou 20-18 puis 24-21. Une ultime attaque gagnante offrira le 25ème point à nos favorites.

22h35, début du 4ème set. Est-ce l’heure tardive ou un coupable relâchement mais Lattes n’y est plus. Fautes d’attaque, réception moyennes, balles rendues à 2 mains 5-0 pour nos adversaires du soir. Temps-mort pour se remettre les idées à l’endroit. La croix d’argent reste en tête au premier temps-mort technique 8-5, mais Lattes retrouve des couleurs et refait son retard 10-10. Malheureusement une faute de service, une attaque dehors et une balle cadeau rendue à l’adversaire permettent à la croix d’argent de reprendre le large 14-10. Lattes s’accroche à nouveau mais reste à 2 longueurs derrière 12-14, 14-16, 16-18. Le match devient bouillant les deux équipes sentent qu’il faut tenir malgré l’heure tardive. Malheureusement, l’arbitre s’invite dans la partie, sur une balle parfaitement attaquée block-out par Jeanne qui permettait aux lattoises de revenir au contact, l’arbitre remet le point n’ayant rien vu. La Croix en profite pour se remettre à distance 20-18 puis 21-18 sur une nouvelle faute lattoise. Mais rien n’est encore joué Lattes fait des miracle en défense, pousse l’adversaire à la faute, sert mieux et recolle un peu au score 24-22. Un nouveau bon service offre un 23ème point et même une balle de contre-attaque pour le 24ème, malheureusement pas assez tranchante. C’est finalement la Croix d’Argent qui revient dans le match et égalise à 2 sets partout.

On s’enfonce dans la nuit, 23h12, début de la manche décisive. La croix démarre fort 3-1, Lattes se bagarre et profite de 2 fautes adverses pour mener 6-4. S’appuyant à nouveau sur un service performant, obligeant les attaquantes adverses à rendre des ballons cadeaux, Lattes prend un net avantage après le changement de terrain 11-8, changement adverse mais la joueuse rentrante attaque 2 fois dans le filet 13-9. Une nouvelle contre-attaque puissante offre le 14ème point aux lattoises. Lattes sert out 14-10. Une ultime attaque après réception scellera le résultat du match 15-10 permettant ainsi à Lattes de repartir avec 2 points de plus et à la croix d’Argent d’éviter le pire en prenant tout de même un point ce soir.

Toujours le même scénario dans cette poule vraiment particulière. Lattes avec 9 victoires pour 5 défaites est 4ème ex-aequo avec 22 points mais tout est toujours aussi serré : Vidauban 1er avec 25 points et la Croix d’Argent 1er relégable avec 19 points. Le déplacement à Ste Maxime (ex-aequo avec nos adversaires de ce soir) samedi prochain sera à nouveau à fort enjeu pour le maintien.

A suivre…

Philippe

Nationale 2 UGS : 

L’UNION (7ème) vs LBAM (3ème)

Déplacement du coté de Toulouse pour notre N2, avec un collectif toujours réduit, dû aux blessures récentes et aux absences. Pour compenser cela, Olivia et Raphaëlle (Joueuses de la N3) sont venues compléter le collectif. 

Début de match compliqué pour notre équipe qui a du mal à se créer de la réussite et à convertir les balles de contre-attaques. Les toulousaines, quant à elles, font preuve d’une combativité et d’une justesse de jeu qui nous met en difficulté dans ce premier set. Nous perdons logiquement le premier set 18-25.

Dans le second set, nous arrivons à mettre en place notre jeu et commençons à étouffer notre adversaire. Nous menons de +4 tout au long du set, jusqu’à 22-18. A partir de ce moment, nous vivons un « remake » du match aller. Les toulousaines décuplent leur combativité et deviennent de plus en plus tranchantes. Quant à nous, notre jeu s’effrite la confiance disparaît totalement et sommes incapable de clôturer un set qui nous tendait les bras. Nous perdons le second set 23-25. 

A partir du 3ème set et jusqu’à la fin du match, nous arrivons à faire déjouer notre adversaire et à les dépasser dans un secteur de jeu ou les toulousaines excellent : la combativité. A partir de là, notre jeu n’en a été que plus efficace et agressif. Des séries de blocs gagnants et des passages au service incisifs, nous permettent de prendre l’ascendant dans le match et de remporter les sets respectivement 25-18 / 25-16 / 15-8. 

Nous remportons donc le match 3-2 et confortons notre 3ème place avec 4 points d’avance sur le 4ème (Volero le Cannet). 

A noter la très belle performance d’Olivia pour sa première titularisation en Nationale 2. Raphaëlle quant à elle n’a pas eu l’occasion de rentrer pour nous montrer de quoi elle était capable, mais a eu une très bonne attitude sur le banc. 

Bonne journée à tous ! 

Gautier